Tout sur la Ligne Caen-le Mans-Tours

étude de l'axe Caen-Tours
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sur les traces de l'ex ligne La Hutte-Sillé le guillame

Aller en bas 
AuteurMessage
panthersky
Admin


Nombre de messages : 357
Age : 32
Localisation : Arnage
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Sur les traces de l'ex ligne La Hutte-Sillé le guillame   Lun 15 Jan - 20:20

Voilà hélas pour le moment je n'ai réussi à receuillir plus d'info sur la ligne reliant la Hute à Sillé le guillaume. Cette ligne classée d'intérêt stratégique avait pour but de faire une jonction direct des lignes le Mans-Rennes à celle de le Mans-Mézidon sans passer par le Mans. Cette ligne d'après ce que j'ai pu constater sur place était à voie double à une certaine époque, puis mise à voie unique. Désormais celle ligne est fermée et est laisser à l'abandon. Autrefois à la hutte la bif se séparant de l'axe Caen-Tours se situait après le PN (maintenant un pont enjambe la voie).
De nos jours, la nature ayant repris ces droits, et parce que le tronçon La Hutte-St Christophe du Jambet où la voie a été déposée, plus aucune trace n'est visible au niveau de la bif et de la voie. Au niveau de la bif une exploitation de peupliers a surgit, puis plus loin des champs on couvert le tracé de la voie.
Puis nous avons du rouler jusqu'à Fresnay/sarthe, où nous avons enfin pu localiser le tracé de l'ancienne voie, ici place de la Gare une ancienne remise ou poste d'aiguillage, témoigne du passage d'une voie ferrée.


Puis jouxtant ce batiment, le BV est visible. Entre ce batiment ci dessus et le BV, un PN entrecoupait les deux batiments.
Ci dessous le BV pas mal mutilé. Semblant tombé en ruine, pourtant racheté ou loué à un cirque sur place qui l'utilise comme entrepot.


A priori il n'y a pas que le batiment qui est mutilé!!!!


De fresnay à St Christophe, la voie à été déposée mais la plateforme, les talus et les ouvrages d'arts y sont toujours. A Fresnay on y trouve également plusieurs gros industriels où des embranchements devaient justifier un certain maintient d'activitée sur cette ligne.
Etat de la plateforme et des talus à proximité de Fresnay/sarthe.


Puis en voici un pont où le tablier fut retiré par souci de commodité pour les quelque poids lourds qui passerait dans le coin.


Puis du coté de st Aubin du locquenay, voici un reste de PN.


Arrivés dans le Hameau de Gué liant, voici de beau ouvrages d'art, le premier enjambant la Sarthe, avec son tablier métallique et le second en pierre passant au dessus de la D39.





Puis allons faire un tour dessus.

sur ce pont on distingue bien les deux travées de passage pour les 2 voie, prouvant la double voie.
Maintenant une vue sur le second pont.


Bien maintenant rendez vous à Segrie, où là depuis peu la voie est visible. D'ailleur de Segrie et en direction de la Hutte la commune à prit l'initiative de faire un chemin de petite randonnée (PR) longeant une partie de la voie jusqu au nez à nez avec le plus long GR de France le GR36 qui lui longe la voie de chemin de fer encore plus haut en amont. Ici la voie est dans un état de conservation incroyable.
Voici dans un premier temps le BV réhabilité en pavillion privé.


Puis en face de ce BV, voici l'ancienne halle à marchandises en Bois.


Coté Sillé le Guilaume voici les voie, on s'aperçois qu'à lépoque de la voie Unique Segrie était probablement une gare de croisement d'ou ce levier d'aiguillage et ces deux voies.


le levier.


Puis la voie s'en allant vers Sillé le Guillaume. On pourrait même rêver à y surprendre un 63000 avec 2 ou 3 couverts tellement la voie est resté nickel.


à une centaine de mètres plus loin... un étrange tracé!


Puis notre premier panneau de signalisation de la journée une pancarte S, pour le PN n°8 suivant.


Toujours et toujours la voie, mais quelques mètres plus loin derrière nous ce sera la brousse qui reprendra ces droits.


Des portes poulies, pour transmission de commande par cable d'acier. Sans doute pour actionner à distance un signal ou une aiguille autrefois.


Nous voici maintenant proche de Pezé le Robert à Val de Pierre pour être plus précis, là la voie est envahie de broussaille un paneau S munie de catadiope pour améliorer sa visibilitée la nuit, se trouve là.
Mission se frayer un passage pour photographier ce panneau, se sera le second et le dernier panneau de signalisation vue de la journée.


Puis me voici ensuite nous sommes allés en gare de Sillé le guillaume voir un ou deux TGV passés


Photo du 14/01/2007
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ligne-lemans-tours.easyforumpro.com
panthersky
Admin


Nombre de messages : 357
Age : 32
Localisation : Arnage
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Sur les traces de l'ex ligne La Hutte-Sillé le guillame   Mar 16 Jan - 16:12

Bon voilà j'ai enfin récolté quelques infos concernant les dernières circulations effectuées sur la ligne, grace à un informateur sérieux parcourant ce forum. Entre Sillé le guillaume et Segrie les dernières circulations ferroviaires on été assurées courant 1996, après cette date la ligne fut fermée. Jusqu'en 96, seul la portion Segrie-Sillé était restée ouverte au trafic. La section Ségrie-La hutte aujourd'hui déposée avait fermée beaucoup plus tot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ligne-lemans-tours.easyforumpro.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les traces de l'ex ligne La Hutte-Sillé le guillame   Ven 18 Mai - 22:48

Bonsoir

voici donc quelques informations sur cette ligne tirée d'un livre :
LA HUTTE-COULOMBIERS - SILLÉ-LE-GUILLAUME
(25,3 km)
SILLÉ-LE-GUILLAUME - JUIGNÉ-SUR-SARTHE - (SABLÉ)
(45,4 km) :

La branche reliant La Hutte-Coulombiers à Sillé-leGuillaume a été ouverte à l'exploitation au
printemps 1881,
afin d'offrir aux trains de marchandises en transit entre la Normandie et la basse Bretagne un itinéraire commode et
direct évitant le rebroussement par le complexe ferroviaire du Mans. A la même époque, le plan FREYCINET
préconise dans son projet no. 52 le prolongement de cet axe vers le sud afin d'obtenir de semblables facilités en
direction de l'Anjou et du val de Loire: cette liaison supplémentaire sera ouverte en Mai 1884 de Silléle-Guillaume à
Juigné-sur-Sarthe, près de Sablé.
La première partie du trajet, établie à double voie, s'embranche sur l'artère Le Mans - Mézidon à 1,1 km au
sud de la gare de La Hutte-Coulombiers et gagne le bourg de Fresnay-surSarthe où se raccorde l'entrepôt de la Société
des Alcools de l'Ouest, tandis qu'une antenne à voie métrique des Tramways de la Sarthe (T.S.) assure la
correspondance vers Alençon. Peu après cette localité, la voie franchit la Sarthe sur un viaduc de 50 m puis parvient à
Segrié-Vernié, autre point de contact avec les T.S. en direction du Mans. De là, une rampe continue de 8 à 12
mm/m conduit le rail à la bifurcation de La Roche, pour rejoindre la radiale Paris - Brest à 2,2 km à l'est de Sillé-le-
Guillaume.
De cette station établie au pied des collines des Coëvrons, l'itinéraire continue vers le sud en voie unique, en suivant
maintenant un profil plus accidenté, ponctué de «dents de scie» en 15 mm/m. A Loué, la ligne T.S. reliant Le Mans à
St.Jean-surErve enjambe la voie de l'Ouest et relève sa correspondance. Suivant les vallons et les collines du bassin de la
Vègre par un tracé toujours aussi tourmenté, le rail parvient enfin à Juignésur-Sarthe, centre de taille du marbre et petite
station de la ligne Le Mans - Angers, à 5,7 km à l'est de Sablé

Au début du siècle, cinq omnibus assurent la navette entre La Hutte et Sablé, contre trois de Sillé à Sablé.
Les dépôts d'Alençon, Le Mans et Sablé, qui disposent de postes de relais à La Hutte et Sillé, emploient sur les
deux sections des 111T 101/150 (anciennes machines Buddicom «tendérisées»), 021 281/311, 120 621/706
ou 731/880, 030 1601/1701, etc... Pendant la guerre, le service est réduit à deux mouvements de part et d'autre de
Sillé-le-Guillaume, mais dès les années 20, on retrouve trois courses La Hutte-Coulombiers - Sillé et deux Sillé - Sablé
renforcées d'une troisième les jours de marché Des 030-500 (030-C) assurent l'essentiel du trafic jusqu'à la
fermeture des deux branches aux voyageurs au printemps 1938.
En 1940, le dépôt de Sablé pert ses fonctions d'établissement titulaire et se retrouve rattaché comme
annexe à celui du Mans. Dès le début de l'occupation, un train mixte est rétabli en semaine de part et d'autre de
Sillé. Après la Libération, les sections Segrié-Vernié - Sillé et Sillé - Parennes sont neutralisées et la desserte
marchandises est divisée en deux antennes :
- de La Hutte-Coulombiers à Fresnay-sur-Sarthe, deux navettes circulent chaque jour de semaine, dont une
prolongée à fréquence tri-hebdomadaire jusqu'à Segrié. La traction est assurée par 230-A ou 141-C
d'Alençon. Cette section est bien entendu remise à voie unique;
- de Parennes à Juigné-sur-Sarthe, une navette fonctionne trois fois par semaine, limitée à Loué dès 1954.
La traction est assurée par une 030-C du Mans détachée à l'annexe de Sablé, puis par un tracteur diesel.

Depuis lors, le tronçon Loué - Juigné a été fermé à son tour en 1970, faisant disparaître tout vestige
de la liaison Sillé - Sablé. Sur la section nord, la ligne fermée depuis le 1 er Février 1952, a par contre été
réouverte entre Sillé et Segrié, la voie étant corrélativement abandonnée de Fresnay à La Hutte pour
réorganiser la desserte marchandises sous forme de circulations Sillé-le-Guillaume - Fresnay-sur-Sarthe (19,8
km).

cordialement
Claude
Revenir en haut Aller en bas
panthersky
Admin


Nombre de messages : 357
Age : 32
Localisation : Arnage
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Sur les traces de l'ex ligne La Hutte-Sillé le guillame   Sam 19 Mai - 12:55

Merci pour cet historique complet.
Tu as écris:
Citation :
et la basse Bretagne un itinéraire commode

Attention l'ami la Basse Bretagne c'est le Secteur Brest, Quinper, St Brieuc, Vannes. La région de Rennes comme de Nantes fait partie de la Haute Bretagne.

Merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ligne-lemans-tours.easyforumpro.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les traces de l'ex ligne La Hutte-Sillé le guillame   Sam 19 Mai - 21:45

EXACTEMENT!
c'est grand quimper ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
panthersky
Admin


Nombre de messages : 357
Age : 32
Localisation : Arnage
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Sur les traces de l'ex ligne La Hutte-Sillé le guillame   Dim 20 Mai - 1:06

Quimper avec une majuscules c'est mieux.

Quimper est une moyenne ville (moyenne grande). C'est la préfecture du Finistère (29), mais Brest est une ville quasi plus grande que son homoloque, mais c'est aussi à Brest que le plus gros de l'industrie y est, comme la DCN.

Voilà bon revenons au sujet initial et si tu as des questions sur la Bretagne c'est au café de la gare qu'il faut en bavarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ligne-lemans-tours.easyforumpro.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Sur les traces de l'ex ligne La Hutte-Sillé le guillame   Dim 20 Mai - 10:47

d'accord merci de l'avoir rensigner et pourquoi dans une des photos il y a des bras de quelqu'un par terre?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur les traces de l'ex ligne La Hutte-Sillé le guillame   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur les traces de l'ex ligne La Hutte-Sillé le guillame
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tout sur la Ligne Caen-le Mans-Tours :: Ligne le Mans-Caen :: Historique de la ligne-
Sauter vers: